Aide et Action

Aide et Action

Présentation

Depuis 40 ans, Aide et Action, association internationale de développement par l’éducation, assure l’accès à une éducation de qualité pour les populations les plus vulnérables et marginalisées, en particulier les enfants, les filles et les femmes, afin que toutes et tous puissent maîtriser leur propre développement et contribuer à un monde plus pacifique et durable.

En 2015, 193 États se sont engagés à atteindre, d’ici 2030, 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030. Parmi eux, l’ODD n°4, spécialement dédié à l’Éducation, prévoit « d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». En 2017, Peter Thomson, alors président de l’Assemblée Générale des Nations unies déclarait : « L’éducation est le fil d’or qui traverse les ODD ». En effet, donner, à chaque individu, accès à une éducation de qualité, c’est lui permettre d’avoir un emploi, de faire vivre dignement sa famille, d’être en bonne santé, de devenir un citoyen éclairé et acteur d’un développement durable et au service de tous.

Pourtant, même si, depuis l’an 2000, le nombre d’enfants exclus de l’éducation a quasiment été divisé par deux et si d’importants progrès ont été réalisés en matière de scolarisation, 258 millions d’enfants sont toujours exclus de l’éducation et 617 millions n’ont pas les compétences minimales en éducation même après plusieurs années passées sur les bancs de l’école ; 150 millions d’enfants travaillent dans le monde, dont 115 millions exercent une activité dangereuse pour leur santé ou leur sécurité ; et 773 millions d’adultes sont encore analphabètes, les 2/3 sont des femmes. La scolarisation universelle ne touche toujours pas les enfants les plus vulnérables et marginalisés (migrants et réfugiés, en situation de handicap etc.) À cela, s’ajoutent de mauvaises conditions d’apprentissage et d’enseignement (classes surchargées, manque de matériels et faible niveau de qualification des enseignants) qui conduisent des millions d’enfants à sortir de l’école sans avoir acquis les qualifications nécessaires. 

La pandémie de COVID-19 n’a fait qu’aggraver la situation avec plus de 1,6 million d’enfants et de jeunes qui n’ont pas pu aller à l’école pendant plusieurs mois. Beaucoup d’entre eux n’ont toujours pas repris le chemin de l’école. Dix millions de mariages d’enfants supplémentaires risquent d’être conclus d’ici à la fin de la décennie, menaçant d’anéantir des années de progrès pour réduire cette pratique ; et, du fait de la hausse inexorable de la pauvreté, le travail infantile connaît une augmentation inédite, atteignant les 160 millions, en hausse pour la première fois depuis 20 ans.

Sources : UNESCO – UNICEF

Parce que l’accès à une éducation de qualité permet, en effet, de lutter contre la pauvreté et les maladies, de limiter le changement climatique et de bâtir la paix dans un monde durable, nous favorisons l’apprentissage tout au long de la vie. Ainsi, nous portons une attention toute particulière à l’éducation et à la protection de la petite enfance, à l’accès et à la qualité de l’éducation aux niveaux primaire et secondaire, ainsi qu’à la formation professionnelle et à l’insertion sociale. 

En fondant notre intervention sur les valeurs que sont la dignité, l’inclusion et l’intégrité, ainsi que sur les principes d’action que sont la transparence, la redevabilité et la solidarité, et grâce au soutien de nos 51 000 donateurs, nous menons actuellement 83 projets en Afrique, en Asie, en Europe – et notamment en France – pour plus d’1,9 million d’enfants, de jeunes et d’adultes. 

Notre démarche ? Accompagner les populations pour qu’elles décident, mettent en œuvre et évaluent leurs propres projets de développement. Pour répondre à leurs besoins, l’écoute et l’échange sont omniprésents du début à la fin de nos projets.

Par respect pour la liberté et la culture des populations, nos projets sont menés par des salariés Aide et Action originaires des pays d’intervention et appuyés par des acteurs locaux. Nous faisons ainsi intervenir tous les acteurs qui gravitent autour de l’éducation : parents, enseignants, associations, autorités locales, etc. Libre de toute attache politique et religieuse, l’association garde son autonomie vis-à-vis des partenaires.

Parce que le monde est toujours en mouvement, Aide et Action travaille sans cesse pour remettre à jour ses pratiques. Grâce à des rencontres régulières avec les acteurs éducatifs et des capitalisations de ses projets, l’association se questionne et crée des solutions innovantes et adaptées à chaque contexte local.

Défis et enjeux actuels. Face à l’insécurité grandissante, Aide et Action promeut également de façon transversale : l’éducation à la paix, à la citoyenneté mondiale et au “vivre ensemble”. Face au changement climatique, l’éducation à l’environnement et au développement durable.

Face à la croissance démographique, à l’urbanisation continue et à la migration, des systèmes éducatifs alternatifs et l’utilisation des nouvelles technologies. L’association milite par ailleurs pour une éducation inclusive (intégrant des enfants ou jeunes adultes exclus du fait d’une condition sociale, économique, d’une appartenance ethnique, de leur genre ou d’un handicap). Avec la crise liée à la COVID-19, en plus de ses projets dédiés à l’éducation à la santé, cette thématique a été étendue à l’ensemble des projets menés par l’association.

Aide et Action publie, chaque année, sur son site internet le bilan détaillé de ses programmes (rapport d’activité). Ses comptes sont vérifiés, chaque année, au siège et dans chacun de ses programmes, par un commissaire aux comptes, membre du groupe international Ernst & Young.

Aide et Action est une association de loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée par le Ministère de l’Éducation nationale français, membre du CHS Alliance et libre de toute attache politique et religieuse.

Présentation vidéo