Science et foi, des rapprochements ?

Science et foi, des rapprochements ?

Prix normal
€12,50
Prix réduit
€12,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 

Vendu par : 1each.org

Ecrit par : Bernard Legras & Daniel Oth

5% du prix reversé à Secours Catholique – Caritas France

Taxes incluses.

Passionnant, court et actuel traité didactique pour découvrir que science et foi peuvent s'aider.

Certains scientifiques préconisent une nette séparation entre la science et la religion. Toutefois, les découvertes du XXe siècle (le Big Bang, le côté indéterministe et anthropique de l'univers, la non-séparabilité quantique, l'univers en années cosmiques) amènent à se poser des questions métaphysiques.

Dans une première partie, Bernard Legras, s'interroge sur la création du monde. Dans la seconde, Daniel Oth scrute les miracles en s'appuyant sur une approche probabiliste. Il évoque aussi des résultats qui suggèrent que la conscience humaine serait capable d'actions significatives sur le monde physique. Alors, une conscience très supérieure pourrait bien être à l'origine de phénomènes exceptionnels.

Les auteurs, s'appuyant sur les dernières avancées scientifiques, nous proposent un ouvrage particulièrement didactique qui permettra au lecteur de découvrir que la science peut aider à avancer dans sa foi et inversement. Ils montrent sans a priori que ces deux mondes, scientifique et religieux, ne sont pas aussi éloignés que certains voudraient le faire croire.

En complément, plusieurs annexes détaillées décrivent les similitudes surprenantes entre la Genèse et les jours de l'univers, l'approche logique de la résurrection de Jésus et les découvertes scientifiques concernant le linceul de Turin.

A propos des auteurs :

Bernard Legras est professeur honoraire en santé publique de la faculté de médecine de Nancy. Il a écrit plusieurs ouvrages sur l'histoire de la médecine à Nancy ainsi que des livres à orientation religieuse (Jésus est-il vraiment ressuscité ?, Téqui, 2015).
Daniel Oth, dont la formation de base est la chimie, fut chercheur en cancérologie et immunologie à l'INSERM, puis professeur-chercheur à l'Université du Québec.